UN NOUVEAU VISAGE POUR LA MODE

0
125

Entre l’architecture et la mode il n’y a eu qu’un pas à franchir pour Antoinette Koivogui. Mannequin de 1m75 sur 54 kg, elle eu l’examen en 2003 à Conakry. Après le secondaire à kankan où elle eu son bepc en 2007, et le bac en 2010, Antoinette est revenue à conakry pour ses études universitaires en architecture qui lui ont pris 5 ans, jusqu’en 2019. Avec l’amour de tout ce qui est art et culture dans le sang, Antoinette depuis toute petite dessinais des modèles de vêtements, son rêve était de défilé , sa passion.
Après beaucoup de difficultés à joindre les études au mannequinat, Antoinette a décidé finalement d’intégrer l’agence GUESSE, une agence du groupement des stylistes, modélistes et créateurs de guinée. Après avoir passé plusieurs mois à se former et à se performer, elle fût retenue lors d’un casting mais n’y participe pas pour des raisons qu’à << deux jours de l’évènement, ils m’ont remplacé par une autre fille sous l’effet de la corruption, alors j’ai eu mal, mais j’ai continué à travailler>> nous a fait savoir avec dégoût. Déçu de l’allure qu’avait pris les choses, Antoinette intègre une autre agence celle de IBRO CRÉATION, << c’est la bas j’ai déniché mes talents, là-bas j’ai eu vraiment de la chance>> apprend t-on. A la fermeture de cette agence, elle décide alors d’être mannequin Free-lance ( yètèkan boss), participe aux casting et après elle reçoit son cachet. C’est dans cette allure que notre jeune mannequin pétri de talent, a participé au concours du FIMOG le festival international de la mode guinéenne en 2017, organisé par le créateur ALPHAO, et réussi à être parmi les top cinq (5) . Après c’est moments de gloire, Antoinette a décidé de mettre en stand-bye sa fréquentation des podiums pour se concentrer sur ma carrière d’architecte. Son petit secret sur podium est l’assurance << je ne perds jamais cette confiance en moi, ce qui m’a d’ailleurs permis de me faire une place dans ce milieu>> selon elle. Cette jeune dame ne tari pas d’ambition pour les deux domaines de sa vie, notamment dans le domaine de l’architecture ouvrir sa propre boite. Et côté mannequinat, créé sa ligne de vêtements. Des projets à long terme, mais elle se montre certaine d’y arriver. Eva Bamba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here